Ressentez-vous de douleurs sur la partie externe du genou pendant votre course à pied ? Les personnes sujettes à ce type de mal souffrent du syndrome de la bandelette ilio-tibial. Il s’agit là d’une maladie qui empêche tous sportifs de poursuivre convenablement sa saison de course à pied. Heureusement, certaines astuces permettent de soulager les douleurs. Abordons davantage le sujet dans le corps de cet article.

Suivre un traitement de physiothérapie

La physiothérapie est un moyen efficace pour traiter les troubles musculosquelettiques. Elle a fait ses preuves en matière de prévention et de soulagement des douleurs. Si vous développez des symptômes similaires à ceux du syndrome de la bandelette ilio-tibiale, les traitements en physiothérapie diminueront ceux-ci tout en favorisant un retour rapide à l’entraînement. Les chances de guérir de ce mal sont optimales lorsque la prise en charge est faite plutôt.

Le traitement consistera en l’amélioration du contrôle et de la force de la hanche. Cela favorisera la compensation des autres faiblesses musculaires. Pour y parvenir, l’ostéopathe à Genève par exemple pourra mettre en œuvre diverses techniques au nombre desquels nous pouvons citer :

  • Les exercices de renforcement des fessiers ;
  • Le tapping ;
  • Le massage.

D’autres techniques très efficaces pourront également être appliquées au besoin.

Réduire le stress que subit l’articulation

Le syndrome de la bandelette ilio-tibial est une maladie qui résulte de l’usure de l’articulation. Afin de favoriser la guérison et réduire les symptômes, il est vivement recommandé de minimiser le stress exercé sur cette articulation. Si vous êtes un coureur, il est judicieux de réduire les descentes abruptes. Dans certains cas, une pause totale de l’activité sportive peut être nécessaire pour permettre une récupération adéquate.

Pratiquer de l’échauffement

Avant de commencer toute session d’activité physique, il est essentiel de consacrer quelques minutes à un échauffement approprié. Vous pouvez réaliser ceci en effectuant de grandes foulées. À la fin de votre entraînement, il est recommandé d’incorporer des exercices d’étirement.

Cependant, si ces étirements provoquent des douleurs, il est préférable de réduire à la fois l’intensité et l’amplitude des mouvements que vous effectuez. Si les douleurs persistent malgré cela, il est conseillé d’arrêter immédiatement les étirements et d’opter pour un massage de la face latérale de la cuisse. Pour ce faire, allongez-vous sur le côté et placez un bâton de massage le long de la cuisse. Ensuite, utilisez vos mains pour masser de manière adéquate. Cette technique devrait aider à soulager efficacement les douleurs.

Somme toute, pour soulager efficacement le syndrome de la bandelette ilio-tibial, il est important de réduire le stress auquel est soumise l’articulation endommagée. Les spécialistes recommandent également de pratiquer de l’échauffement avant de commencer l’activité sportive. Enfin, il serait plus avantageux d’opter pour une prise en charge en physiothérapie.