Une surdité plus ou moins sévère peut survenir brutalement en cas de traumatisme (accident, chute…). Mais dans la grande majorité des cas, elle s’installe de manière progressive et insidieuse, généralement dans le cadre du processus naturel de vieillissement. Résultat, de nombreuses personnes ne se rendent compte qu’elles ont une perte auditive qu’au bout de plusieurs années.

Une prise en charge précoce augmente significativement les chances de succès thérapeutique. C’est pourquoi il est important de prendre rendez-vous auprès d’un ORL dès les premiers signes de perte d’audition afin de bénéficier d’un bilan auditif et d’un traitement adapté dans les meilleurs délais.

Perte d’audition : quels sont les signes qui doivent vous alerter ?

Voici 7 situations qui indiquent que vous avez perdu un pourcentage plus ou moins important d’acuité auditive :

  1. Vous faites répéter vos interlocuteurs

Au fur et à mesure que votre audition baisse, vous demandez de plus en plus fréquemment à ce que vos interlocuteurs répètent leurs mots, bouts de phrases ou phrases entières. Les conversations demandent alors davantage de concentration et d’attention, ce qui les rend pénibles.

  1. Vous avez du mal à comprendre les conversations téléphoniques

Avec la diminution progressive de l’audition, vous prenez l’habitude, sans vous en rendre compte, de lire sur les lèvres de vos interlocuteurs pour mieux comprendre les conversations. 

Ainsi, puisqu’il n’est pas possible de lire sur les lèvres de l’interlocuteur lors d’un appel téléphonique vocal, les difficultés de compréhension se font sentir.

  1. Vous n’aimez pas les endroits bruyants

Si vous avez du mal à suivre et à comprendre les conversations lorsque vous êtes dans un lieu bruyant (métro, centre commercial, marché…), il se peut que vous ayez une perte auditive. De même, lorsque vous regardez un film, dès qu’il y a de la musique de fond, les paroles des acteurs deviennent difficilement compréhensibles.

  1. Vous tournez la tête pour écouter votre interlocuteur

Parfois, il arrive qu’une perte d’audition soit plus prononcée pour l’une des oreilles. C’est ce qu’on appelle une surdité partielle ou asymétrique. Dans ce cas, vous aurez tendance à tourner la tête pour tendre à votre interlocuteur (ou autre source sonore) l’oreille qui entend le mieux.

  1. Vous entendez des bourdonnements ou sifflements

Il est tout à fait normal de percevoir parfois des sifflements ou bourdonnements au niveau de l’une ou des deux oreilles, surtout après s’être exposé à un environnement bruyant. Ce sont des acouphènes bénins qui disparaissent spontanément en général.

Mais lorsque ces acouphènes persistent ou surviennent sans aucune exposition sonore, il est probable que ce soit dû au vieillissement de l’oreille. Et cela s’accompagne généralement d’une baisse de l’audition. Prendre rendez-vous chez un ORL est alors chaudement recommandé.

  1. Vous augmentez le volume de vos différents appareils

Si votre entourage vous demande régulièrement de baisser le volume lorsque vous regardez la télévision ou écoutez de la musique, il est fort probable que vous ayez une baisse auditive.

  1. Vous avez plus de difficulté à enfants ou les femmes

Le déficit auditif concerne plus souvent les fréquences aiguës. Si vous arrivez à comprendre aisément les voix graves, mais que les voix aiguës (enfants, femmes, certaines lettres à fréquence aiguë telles que C, S, F, Z) vous mettent en difficulté, vous souffrez probablement d’une perte auditive.

Consulter un ORL pour vous aider.

Annuaire médecine référence des centaines d’ORL dans votre département. Vous pouvez accéder à tous ces médecins dans la ville de votre choix.

Vous souhaitez connaître les taux de remboursement de vos actes et vos frais médicaux, accédez au tableaux récapitulatifs des taux de remboursements pris en charge par l’Assurance Maladie.