Vos glandes surrénales sont probablement l’un des organes les plus importants pour la santé mentale. Elles sont situées au-dessus de vos reins et vous aident à faire face au stress en produisant des substances chimiques telles que le cortisol, la noradrénaline, et l’adrénaline.

Pendant les périodes de stress, vos glandes surrénales sont surmenées et libèrent leurs substances chimiques en grande quantité, ce qui provoque de nombreux symptômes physiques. Votre cœur bat plus vite, votre respiration augmente, du sucre est libéré dans votre sang pour plus d’énergie, et le flux sanguin augmente vers vos muscles et votre cerveau pour leur donner plus d’oxygène et d’énergie. Cela permet à votre corps et à votre cerveau de rester alertes et prêts à agir. Cet état est également connu sous le nom de réponse combat-fuite, que les humains et les autres animaux ont développé comme une réaction primaire à la menace et à la peur. Cette réaction primaire se déclenche encore aujourd’hui lorsque nous sommes stressés.

Fatigue surrénale

Malheureusement, dans le monde d’aujourd’hui, nous sommes constamment stressés par le travail, les appels téléphoniques, les factures, les délais, la circulation, les bruits forts, les ondes électromagnétiques des téléphones portables ou des ordinateurs, les relations sociales, les émotions non résolues, le coût élevé de la vie, les nuits tardives et autres pressions de la vie. Votre corps ne distingue pas cette forme de stress de la menace d’un animal qui viendrait vous manger. Tout est une question de survie. Nous ne prenons jamais le temps de nous détendre. Le stress constant n’est pas naturel pour notre corps, et il pousse nos glandes surrénales à l’épuisement.

D’autres problèmes conduisent également à l’épuisement des surrénales : mauvaise alimentation, inflammation, syndrome d’hyperperméabilité intestinale, manque d’exercice, consommation de café à long terme, consommation de sucre élevée, mauvaise gestion du stress, toxicité environnementale et toxicité des métaux lourds (en particulier du cuivre). L’épuisement des surrénales, la fatigue surrénale ou hypoadrenia, est aujourd’hui l’une des affections les plus courantes dans la société actuelle et est probablement la cause principale de la plupart des problèmes de santé chroniques, notamment l’anxiété, la dépression, la fatigue chronique, la faiblesse de l’immunité, les maladies cardiaques, l’insomnie, le manque de performances et d’intérêt sexuels et les problèmes de thyroïde.

Avec le stress surrénal, votre corps passe par différentes phases. Les deux premières, appelées phase d’alarme et phase d’adaptation, sont celles où le cortisol, l’adrénaline et la noradrénaline sont produits en grande quantité et de façon continue pour faire face au stress. En cas de stress prolongé, vos glandes surrénales ne s’arrêtent pas et des niveaux élevés de cortisol sont continuellement produits, supprimant les hormones de bien-être telles que la dopamine, la sérotonine et la mélatonine. Cela provoque de l’anxiété, une augmentation des peurs, des palpitations, un manque de sommeil et un sentiment général de malaise. Il provoque également des déséquilibres glycémiques et des envies de glucides (sucres), de sel et de stimulants tels que le café.

La dernière phase, connue sous le nom de phase d’épuisement, est celle où les glandes surrénales sont épuisées et ne peuvent plus réguler la production d’hormones. Vos niveaux d’hormones ont un cycle irrégulier pendant le jour et la nuit, avec des pics parfois mais des baisses significatives la plupart du temps. Cela entraîne une dépression, une fatigue chronique, des difficultés de concentration, de l’insomnie, de la procrastination, un manque de motivation, un déséquilibre glycémique et des maladies chroniques. Pendant cette phase, votre capacité à faire face au stress est considérablement réduite. Cela signifie que la moindre quantité de stress, vous rend anxieux ou vous fait pleurer, entrainant d’autres réactions émotionnelles que vous n’auriez pas eues en temps normal.

Les glandes surrénales régulent la glycémie, les fonctions immunitaires, les hormones sexuelles, l’équilibre salin et électrolytique, et de nombreuses autres fonctions de votre corps. La fatigue surrénale est donc également liée à des problèmes tels qu’une immunité diminuée, un taux de cholestérol élevé, une pression sanguine élevée, des rhumes fréquents, des déséquilibres hormonaux et d’autres maladies chroniques. En raison des déséquilibres hormonaux, il n’est pas rare de voir des femmes ayant des problèmes émotionnels souffrir également de règles irrégulières, de relations sexuelles douloureuses, du syndrome prémenstruel, de fibromes, de kystes ovariens et d’autres problèmes liés aux hormones. L’interdépendance entre votre bien-être émotionnel et votre corps physique est encore une fois évidente.

Le cercle vicieux des nutriments

Les nutriments tels que la vitamine B5, la vitamine B6, la vitamine C et le zinc sont essentiels à la santé des glandes surrénales. Ces nutriments sont également essentiels à la production de neurotransmetteurs et d’hormones dans votre corps et au bon fonctionnement de tous vos organes. Vos glandes surrénales consomment une grande partie de ces nutriments lors d’un stress chronique, ce qui entraîne une baisse de la production de neurotransmetteurs et une diminution de la capacité de vos organes à bien fonctionner, ce qui nuit encore plus à votre santé émotionnelle et physique. Sans une nutrition adéquate, vos glandes surrénales ne sont plus capables de faire face au stress. Même des expériences normales ou une moindre quantité de stress commencent à vous sembler accablantes, et vous risquez d’éprouver plus fréquemment de l’anxiété.

Guérir vos glandes surrénales

Chaque fois que je soupçonne quelqu’un d’être atteint de fatigue surrénale, je commence toujours par l’aider à résoudre ses expériences émotionnelles traumatisantes ou stressantes, soit par une psychothérapie, soit par de la médecine énergétique telle que l’homéopathie. Les émotions non résolues, ou les schémas de rétention émotionnelle (Emotional Holding Patterns – EHP), stressent continuellement vos glandes surrénales à un niveau inconscient et dégradent votre bien-être émotionnel, même si vous tentez de prendre soin de vous en prenant des plantes mécicinales ou des compléments alimentaires. La résolution d’expériences traumatisantes ou stressantes permet à vos glandes surrénales de faire enfin une pause dans votre esprit inconsciemment stressé.

Tout en travaillant à la résolution de vos émotions et en adoptant des habitudes saines, vous devez également nourrir vos glandes surrénales pour qu’elles retrouvent une santé optimale en utilisant des compléments nutritionnels et des plantes médicinales. J’ai énuméré ci-dessous quelques nutriments et plantes qui nourrissent vos glandes surrénales.

Alimentation et compléments pour soigner vos glandes surrénales

Pendant un épisode de stress, la quantité de nutriments normalement présents dans l’alimentation n’est pas suffisante pour répondre aux besoins de vos glandes surrénales et les remettre en état. Pour faire face au stress et assurer une récupération plus complète, il est souvent nécessaire de recourir à des compléments alimentaires, qui contiennent de grandes quantités de nutriments, en plus de la consommation d’aliments sains.

Des aliments tels que le saumon, le thon, le poulet, les avocats, les pommes de terre, les bananes, les pêches, le melon, les haricots de Lima et les abricots secs sont bénéfiques à vos glandes surrénales.

Les plantes adaptogènes, qui augmentent la capacité du corps à s’adapter aux différents stress et nourrissent les glandes surrénales, comprennent l’Orpin rose, aussi appéle racine d’or (Rhodiola rosea), l’Ashwagandha (Withania somnifera) et le ginseng (Panax ginseng).

Vous cherchez un endocrinologue en France ?

Annuaire médecine référence des centaines de endocrinologues dans votre département. Vous pouvez accéder à tous les endocrinologues dans la ville de votre choix.